Mes articles

Voici un article qui est paru dans le Recto-Verseau Hors-Série Spécial Son, Janvier 2014

Inviter en soi le silence pour entendre le son qui guérit

Un texte bouddhique soutient ceci : « Le moine, avec cette claire et céleste oreille surpassant l’oreille des hommes, entend à la fois les sons humains et les sons célestes, fussent-ils loin ou près »

Voici pour l’être humain pressé une proposition qui s’inspire de cette citation. Un exercice de méditation et d’auto-guérison par la voix pour faire taire en soi le vacarme des corps émotionnel et mental et ainsi être à l’écoute du Divin. Grâce à une pratique simple et régulière de cette technique millénaire, nous pouvons vérifier inlassablement le pouvoir créateur et guérisseur du son et obtenir de grandes transformations dans notre vie sur tous les plans, jusqu’au niveau de notre santé physique.

Reprenons depuis le début : d’innombrables traditions s’accordent pour dire que le son est à l’origine de tout. En Orient vibre le Om ou Aum primordial à partir duquel l’Univers entier s’est structuré, et en Occident, le prologue de l’évangile de Jean, par exemple, nous rappelle que le Verbe Créateur est associé à Dieu, à la Vie et à la Lumière depuis le commencement des temps. Son verset 3 nous dit très clairement  » Toutes choses ont été faites par lui [le Verbe], et rien de ce qui a été fait n’a été fait sans lui. »

Mais savons nous à quel point cette proposition à priori abstraite est vérifiable et applicable dans notre quotidien ?

Autrement dit, si tout, jusque dans le plan physique, a été créé à partir du son, si tout dans l’univers est vibration, alors tout dans notre monde y compris notre corps physique est façonné par des vibrations omniprésentes, que nous le voulions ou non…

Dans notre vie de tous les jours, nous sommes donc exposés, consciemment ou non, d’une part à ce que nous appelons ‘son’ – des vibrations plus ou moins subtiles que nous percevons avec notre système auditif humain – et d’autre part, à des vibrations ou fréquences dépassant le spectre de l’audible et que nous percevons de tous nos corps – physique et subtiles. À l’heure actuelle, dans notre plan terrestre, il faut bien reconnaître que l’humain1 ne rencontre pas uniquement l’harmonie garantie par la Musique des Sphères dont parlaient déjà les pythagoriciens2. Loin de là…

À ce sujet, Masaru Emoto a merveilleusement mis en images l’effet des diverses stimulations vibratoires sur l’eau3. Et comme nos cellules sont constituées jusqu’à 80% d’eau, c’est jusqu’au cœur de celles-ci et dans la structure cristalline de leur eau que nous pouvons agir !

Par le son, nous pouvons donc recréer en nous cette harmonie cosmique primordiale. Nous pouvons aussi mieux interagir avec les cristaux dans notre glande pinéale, qui fait office d’émetteur récepteur pour communiquer avec tous les autres cristaux de la création4. Enfin nous pouvons ainsi inviter ici-bas, au niveau du microcosme que nous sommes, la vibration de ce qui est en haut, au niveau du macrocosme universel, et élever notre fréquence vibratoire aussi bien que celle de la Terre, par la même occasion5.

Depuis la nuit des temps, les traditions spirituelles transmettent et perpétuent ce savoir, par de multiples moyens. On pense aux tambours de diverses traditions chamaniques, aux carillons, cloches et bols tibétains ou plus récemment aux bols de cristal…

Sans oublier la voix, avec les mantras et autres chants sacrés, prières, décrets, affirmations, yoga des voyelles, et j’en passe, outils incomparables de purification, de transformation, d’évolution spirituelle et d’unification avec le Divin. Car il faut bien l’admettre, la voix est en toutes circonstances notre instrument le plus simple, le plus pratique et le plus accessible, merveilleusement adapté à notre style de vie moderne, toujours prêt à l’emploi, puissamment efficace pour apporter jusqu’au plus profond de nos cellules des vibrations de nettoyage et de régénération.

Alors au travail ! Et souvenez-vous que le Verbe associé au Coeur, plutôt que la simple pensée, est garant d’une efficacité décuplée :

Je vous encourage à aborder cet exercice avec votre âme d’enfant découvrant une boîte de magicien9 ! Et a chaque fois que vous vous y mettrez ou même à chaque fois que vous parlez, pensez ‘abracadabra’ de l’hébreu « Ha brakha dabra » , qui signifie « la bénédiction a parlé » ou encore de l’araméen  » Evra Kedebra » qui veut dire « je créerai d’après mes paroles »…

Nadia Leu, praticienne en Soins Energétiques par le Son et la Voix

1Communément de 20Hz dans les basses à 20’000 Hz dans les aigus.2Pour Philolaos (vers 400) le monde est “harmonie et nombre“ et Nicomaque de Gerasa (vers 200) assigne les notes de l’octave aux corps célestes, de sorte qu’ils génèrent une musique.

3C’est notamment grâce a lui qu’on s’est aperçu que toutes nos cellules saines étaient composées d’eau structurée, c’est a dire dont les atomes s’assemblent en forme hexagonale, alors que toutes nos cellules malades sans exception sont composées d’eau déstructurée.

4L’hypothèse du Dr Sergio Felipe de Oliveira est que : « la glande pinéale est un organe sensoriel de la médiumnité, semblable à un téléphone portable, qui capte les ondes du spectre électromagnétique, provenant de la dimension spirituelle, le lobe frontal procédant au jugement critique du message, avec l’aide des autres zones encéphaliques »… Mediastro-Les-cristaux-de-la-glande-pineale

5…Et si les cristaux sont le niveau vibratoire le plus élevé du règne minéral, on peut aisément dire que les cristaux sont la matière cervicale de la Terre. En fait, les cristaux constituent la glande pinéale de la planète Terre. Mediastro-Les-cristaux-de-la-glande-pineale

6Le champ électromagnétique du cœur est le plus puissant de tous les organes du corps, 5.000 fois plus intense que celui du cerveau. Il est démontré que quand l’être humain utilise son cerveau du cœur, il crée un état de cohérence biologique ; tout est harmonisé et fonctionne correctement ; c’est une intelligence supérieure qui s’active au travers des émotions positives. Dans le cœur est produite l’hormone ANF qui assure l’équilibre général du corps : l’homoeostasie. L’un de ses effets est d’inhiber la production de l’hormone du stress, et de produire et de libérer l’ocytocine, connue comme hormone de l’amour.

7A représente le commencement, la naissance, et le dieu créateur Brahmā ;
U représente la continuation, la vie, et le dieu Vishnu ;
M représente la fin, la mort, et le dieu destructeur Shiva.
La syllabe représente donc la totalité de ce qui existe, ainsi que la trinité hindoue.

8Pijas Mantras: Chakra racine : LAM. Chakra Sacré : VAM. Chakra du plexus solaire : RAM. Chakra du cœur : YAM. Chakra de la gorge : HAM. Chakra du troisième œil : AUM. Chakra coronal : SOHAM.

9Ne dit-on pas : quand l’âme agit, c’est de la magie…